Le travail du Service jésuite des réfugiés au Kurdistan irakien

Un silence assourdissant enveloppe le cri des Yézidis oubliés

31 août 2021
Depuis sept ans, 250.000 personnes survivent au Kurdistan irakien après avoir été chassées de leur terre natale du Sinjar. Dans l'indifférence de la communauté internationale et des médias, le Service jésuite des réfugiés ( jrs ) en Irak s'occupe d'elles, les soutient matériellement et psychologiquement. Les fantômes existent au Kurdistan irakien. Ils ont le visage d'hommes, de femmes et d'enfants yézidis qui ont réussi à s'échapper et à sauver leur vie de la furie de l'Etat islamique, qui a commencé en 2014 à persécuter leur communauté religieuse, les effaçant du Sinjar, cette terre tant aimée du nord de l'Irak, à la frontière avec la Syrie. Pendant sept ans, ils ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,

Si vous vous abonnez avant le 30 Novembre, vous pourrez profiter du prix promotionnel de 20 € par an.