· Cité du Vatican ·

Fête de l’Immaculée Conception le 8 décembre

Avec le Pape pèlerin marial à Rome

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
14 décembre 2021

Non, le Pape François n’était pas seul dans son pèlerinage, peu avant l’aube du mercredi 8 décembre, pour rendre hommage à l’Immaculée, en priant devant la colonne mariale historique place d’Espagne, au cœur de Rome. Et en choisissant d’être là à 6h15 afin d’éviter tout rassemblement en temps de pandémie.

Non, l’Evêque de Rome n’était pas seul. De même qu’il n’était que physiquement seul le 27 mars 2020 lors de l’extraordinaire moment de prière place Saint-Pierre, en pleine première vague de la pandémie. Et les faits ont ensuite témoigné que véritablement, ce soir là, place Saint-Pierre était plus «pleine» que jamais. Pour le Pape, il y a toujours des femmes et des hommes de tout âge qui, à travers un geste de dévotion à l’Immaculée, reconnaissent une perspective d’avenir. Le Pape a amené avec lui un panier de roses blanches et l’a déposé au pied de la colonne. Devant Marie, le Pape a prié afin qu’elle veille avec amour sur Rome et sur ses habitants, lui confiant tous ceux qui, dans cette ville et dans le monde, sont frappés par la maladie et le désespoir. Sans oublier les peuples qui souffrent durement à cause des guerres et de la crise climatique. En priant, en particulier, afin que l’Immaculée convertisse et fasse fondre le cœur de pierre de ceux qui élèvent des murs pour éloigner d’eux la douleur des autres.

Tout de suite après ce temps de prière, le Pape s’est rendu à Sainte-Marie-Majeure pour vénérer l’icône de la Vierge Salus populi Romani. Devant elle aussi il a déposé une gerbe de roses blanches, avant de se recueillir en prière et de rentrer au Vatican, où à 12h00 précises, il a récité l’Angelus de la fenêtre du palais pontifical.

Page 2