· Cité du Vatican ·

Message du Pape au meeting européen des jeunes de Taizé

Artisans d’unité dans un monde inquiet

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
04 janvier 2022

A l’occasion de la rencontre des jeunes de Taizé, le Pape a fait parvenir un message signé par le cardinal-secrétaire d’Etat, Pietro Parolin, que nous publions ci-dessous:

La pandémie vous empêche, une fois de plus de vous retrouver en cette fin d’année pour la 44e rencontre européenne des jeunes animée par la communauté de Taizé, comme il était prévu. Il vous faudra attendre le mois de juillet pour vous rendre à Turin et vivre dans la joie de ce moment de fraternité. Le Saint-Père prie à cette intention mais, dès maintenant ,il s’unit par la pensée et la prière à vous tous qui êtes présents en ligne et il vous adresse ses salutations les plus cordiales. Votre rencontre a lieu à un moment où les inquiétudes sont nombreuses. Beaucoup s’interrogent: notre planète a-t-elle un avenir?

Quelles responsabilités avons-nous à prendre pour en assurer la sauvegarde et rendre la terre habitable? Alors que les polarisations augmentent comment pouvons-nous, selon votre thème pour l’année qui vient «devenir artisans d’unité» ?

Au lieu de céder au défaitisme et de fuir ces questions, vous avez décidé de les prendre à bras le corps, de chercher ensemble, de prier, de vous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu pour la laisser éclairer les situations humaines les plus complexes. Ce n’est pas pour rien que le Livre des Actes des apôtres précise que le jour de la Pentecôte les disciples se «se trouvaient réunis tous ensemble» (2, 1). C’est lorsque nous sommes ensemble que l’Esprit de Dieu souffle d’une manière particulière. Avec le synode en cours, l’Eglise catholique cherche elle aussi à se rendre plus disponible au travail de l’Esprit en invitant les disciples du Christ à découvrir combien nous avons besoin les uns des autres.

Vous avez choisi non pas de détourner vos regards de la souffrance humaine et des urgences criantes du moment, mais de regarder ces réalités dans la confiance qu’il vous est donné de participer aux solutions. Car si les sujets d’angoisse ne manquent pas, il n’est pas moins vrai que l’esprit de Dieu ne cesse de travailler et de susciter des créateurs de fraternité, de solidarité, d’unité. En vous ouvrant à la présence du Christ Ressuscité, en le laissant unifier vos coeurs, vous vous préparez à être de ceux-la. Le Saint-Père demande à l’Esprit saint de vous bénir, vous les jeunes catholiques, orthodoxes et protestants qui rejoignez par la pensée et la prière la rencontre européenne , et il vous confie à la protection de la Vierge Marie. Continuez à être des pèlerins de la confiance là où le Seigneur vous envoie!