· Cité du Vatican ·

Aux Filles de la charité de saint Vincent de Paul

Mères et sœurs des pauvres

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
30 novembre 2021

Etre «mères et sœurs» des pauvres: telle est la mission indiquée par le Pape aux Filles de la charité de Saint Vincent-de-Paul dans un message vidéo envoyé le 20 novembre aux participantes à l’assemblée générale de la congrégation, qui s’est conclue le 21 novembre à Paris:

Très chères sœurs,

Vous êtes réunies en assemblée à Paris dans votre maison-mère rue du Bac, pour réfléchir à votre mission, à la lumière de l’Evangile. Le thème que vous avez choisi est courageux: «Ephata», et il vous conduit à considérer la nécessité de «franchir le seuil de la porte», de ne pas se lasser d’«aller vers», de «rencontrer». Cela a été votre caractéristique depuis le début. Une compagnie de femmes faites pour aller apporter l’amour du Christ aux pauvres. Cela vous a conduites dans le monde entier non seulement pour assister les pauvres dans les grands instituts, dans les hôpitaux, dans les orphelinats, dans les écoles, mais aussi à leur rendre visite, à aller à leur rencontre dans les lieux où ils vivent, pour participer avec eux aux chemins de croissance humaine, de promotion de la vie, de soin spirituel. Je vous invite à regarder la beauté de votre vocation, qui est belle! Dieu vous a confié les pauvres, ses préférés: à vous! Vous êtes pour eux des mères et des sœurs, pas des belles-mères! Des mères et des sœurs. Mères parce qu’à travers votre amour, votre attention à tous leurs besoins, vous les faites naître à l’Amour de Dieu et vous les rouvrez à la beauté de la vie. Des sœurs parce que vous les soutenez dans leur condition et vous les accompagnez pour qu’ils retrouvent leur dignité sur les nombreux chemins de vie que vous parcourez avec eux. Vous devenez ainsi de plus en plus Filles de la charité, ce qui, selon la pensée de votre fondateur, saint Vincent-de-Paul, signifie être Filles de Dieu, image de l’Amour plus grand, que Dieu lui-même nous a témoigné.

En tant que Filles de la charité, en cette période marquée par tant de contradictions et tant de formes de marginalisation, vous avez un rôle historique en tant que femmes qui vivent une forme particulière de consécration, celle d’accompagner un grand nombre de nos frères et sœurs victimes de violences, de discrimination, de faire grandir des enfants, premières victimes des abus des adultes, de garder et de défendre la vie autour de vous, avec votre sourire, votre attention, votre dévouement au service des plus petits. Je vous invite à œuvrer afin que soient garantis à tous les droits fondamentaux qui assurent une vie digne, à contribuer à la sauvegarde de notre maison commune, à transmettre la foi et les valeurs chrétiennes aux nouvelles générations, et à les éduquer à prendre soin les uns des autres. Il y a tant à faire! Dieu vous appelle à répondre par votre générosité. Dieu vous appelle à rencontrer, à écouter, à marcher dans l’histoire, à marcher ensemble pour partager les événements de l’humanité.

Soyez toujours une grande force spirituelle dans l’Eglise et dans le monde. Je prie le Seigneur, par l’intercession de Marie, Mère unique de votre Compagnie, de vous protéger dans votre vocation et de donner un élan à votre mission. Que le Seigneur vous bénisse, que la Vierge vous garde. Et s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Merci!