· Cité du Vatican ·

La mission des religieux dans l'Etat birman de Kayah

Face à la souffrance apporter le baume de l'Evangile

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
30 novembre 2021
En Birmanie, pays stigmatisé par un conflit généralisé de faible intensité et par la pandémie, le réconfort spirituel de la foi, de la prière et des sacrements est un élément précieux et crucial: c’est ce que racontent des prêtres, des personnes consacrées et des laïcs catholiques birmans qui, après le coup d’Etat du premier février et la réponse de la population, qui a opposé des forces de résistance, vivent des moments très difficiles pour la vie pastorale des communautés chrétiennes. «Entre la souffrance, la peur et la pauvreté que nous voyons dans notre peuple, nous nous sentons plus fortement appelés à apporter réconfort et espérance», ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,