· Cité du Vatican ·

L’épisode, rappelé par le Pape à l’Angelus du dimanche 24 octobre, de la petite fille en fin de vie sauvée par les prières de son père

Guérison d’une nuit d’été

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
03 novembre 2021
Une enfant en fin de vie qui survit grâce aux prières de son père: tel est l’épisode raconté par le Pape François au cours de l’Angelus du dimanche 24 octobre. Le Pape a parlé du récit évangélique de Bartimée, cet aveugle qui reconnut le Messie, implora sa miséricorde et lui demanda d’avoir pitié de lui, de «sa personne». L’aveugle le supplia avec force, à grande voix, en partant de sa foi. François s’est arrêté sur l’intériorité du mendiant aveugle dont nous parle Marc et a fait la ré-flexion suivante: «Bartimée n’utilise pas beaucoup de mots. Il dit l’essentiel et il s’en remet à l’amour de Dieu, qui peut faire refleurir sa vie en accomplissant ce qui est ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,

Si vous vous abonnez avant le 30 Novembre, vous pourrez profiter du prix promotionnel de 20 € par an.