· Cité du Vatican ·

Entretien avec le cardinal-président Kurt Koch

Savoir développer des relations de confiance

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
26 octobre 2021
Savoir développer des «relations de confiance». Ce n’est pas une attitude que l’on apprend dans les livres, mais c’est l’une de ces dispositions «de base», avec les compétences théologiques et linguistiques, exigées de ceux qui travaillent dans le domaine œcuménique au sein du dicastère du Vatican qui s’occupe de cette mission. Le cardinal suisse Kurt -Koch — qui dirige le Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens depuis 2010, mais en était déjà membre depuis 2002 — sait bien quel est le style d’une institution qui, selon les mots de saint Jean-Paul ii, respire avec les «deux poumons» des Eglises d’Orient et d’Occident. Un groupe de travail qui n’est pas très nombreux, avec un budget de mission qui apparaît ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,