· Cité du Vatican ·

Le 2 novembre le Pape célébrera la Messe au cimetière militaire français de Rome

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
26 octobre 2021

Le jour de la commémoration des fidèles défunts, le mardi 2 novembre, le Pape François présidera une Messe au cimetière militaire français de Rome, situé sur une des sept collines de la Ville éternelle, Monte Mario. Ce cimetière, érigé par le gouvernement italien, rend hommage aux nombreux militaires qui ont combattu et sont morts entre Sienne et Rome lors de la campagne d’Italie de novembre 1943 à juillet 1944. Chaque année, la France honore dans ce lieu ses combattants à travers une cérémonie commémorative le 11 novembre. Ce cimetière réunit les tombes des soldats du Corps expéditionnaire français en Italie du général Juin, qui avaient débarqué à Naples en novembre 1943. Il comprend un carré chrétien et un carré musulman. On recense 1.709 tombes, dont 1.142 stèles musulmanes: des soldats enrôlés au Maroc, mais aussi en Algérie et en Tunisie. Des Sénégalais ont également participé à l’avancée vers Rome et ensuite vers Livourne et l’Ile d’Elbe. En mai 1944, le Corps expéditionnaire français comportait 112.000 hommes, dont 60 % de Maghrébins commandés par des officiers français, 12.000 véhicules et 2.500 chevaux. Ce Corps a participé à la bataille du Mont-Cassin et à la percée de la ligne Gustav en mai 1944 qui permit aux Alliés de reprendre leur progression vers Rome, interrompue depuis janvier 1944.

Ce n’est pas la première fois que le Pape François se rend dans un cimetière militaire pour prier pour les défunts. En 2017, il s’était rendu au cimetière américain de Nettuno. En septembre 2014, François s’était rendu à Gorizia, aux confins de l’Italie, de l’Autriche de de la Slovénie, au cimetière militaire de Redipuglia, «pour prier pour les victimes de toutes les guerres».