· Cité du Vatican ·

La Conférence de Varsovie s’est ouverte le 19 septembre

La voix des victimes d’abus

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
21 septembre 2021
Que disent ceux qui ont été blessés dans l’Eglise, qu’attendent-ils de l’Eglise? Il est difficile de donner une répon-se unique, car chaque victime d’abus est différente, a une histoire de vie différente, avant et après le traumatisme. Certaines en parlent immédiatement, d’autres après quelques années ou même plusieurs années plus tard. Certaines d’entre elles ont rencontré quelqu’un qui les a aidés sur leur chemin, d’autres se sont retrouvées complètement seules avec leur souffrance. Les personnes blessées s’expriment: certaines revendiquent haut et fort leur droit de parler, d’être entendues, d’autres parlent honteusement dans le calme d’un cabinet de psychothérapie, ou se confient uniquement à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,

Si vous vous abonnez avant le 30 Novembre, vous pourrez profiter du prix promotionnel de 20 € par an.