· Cité du Vatican ·

Ouverture à Budapest du Congrès eucharistique international que François clôturera le 12 septembre

Eucharistie, adoration et prière au cœur de l’Europe

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
07 septembre 2021

«Dimanche prochain, je me rendrai à Budapest pour la conclusion du Congrès eucharistique international. Mon pèlerinage se poursuivra, après la Messe, pendant quelques jours en Slovaquie, et se conclura le mercredi suivant par la grande célébration populaire de la Vierge des Douleurs, patronne de ce pays». C’est ce qu’a rappelé le Pape lors de l’Angelus du 5 septembre, une semaine avant le début du 34e voyage hors d’Italie. Le jour où, dans la capitale hongroise, était inauguré le rendez-vous eucharistique tant attendu, à travers une grande célébration présidée par le cardinal Bagnasco, le Pape a évoqué les quatre journées intenses, marquées «par l’adoration et par la prière», qui l’attendent «au cœur de l’Europe». Confiant sa visite «à l’intercession de nombreux confesseurs héroïques de la foi, qui témoignèrent de l’Evangile en ces lieux, au milieu de l’hostilité et des persécutions», François a souhaité qu’ils puissent «aider l’Europe à témoigner aujourd’hui encore, non pas tant à travers les paroles, mais surtout les actes, à travers des œuvres de miséricorde et d’accueil, de la bonne annonce du Seigneur qui nous aime et nous sauve».

Page 3