· Cité du Vatican ·

François répond à un journaliste et écrivain italien

Il ne peut y avoir de culture ni de beauté si cela signifie exploiter le travail d’esclave

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
24 août 2021
Le Pape répond au romancier italien Maurizio Maggiani, qui lui avait écrit une lettre ouverte, sur le «Secolo xix », dénonçant avec «honte» la méthode criminelle au détriment des migrants avec laquelle étaient imprimés ses livres et ceux d’autres auteurs. Le 12 août, dans le quotidien gênois, le Pape François lui a adressé ces paroles: il faut avoir le courage de «renoncer» aux avantages produits par les «mécanismes de la mort». C’est un dialogue à distance original et intense qui s’est développé ces derniers jours entre Maurizio Maggiani, écrivain et journaliste de la région ligure de Gênes, et François, qui a voulu répondre au romancier par une ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,
En vous abonnant avent le 30 septembre vous pourrez bénéficier de l'offre promotionnelle de €20 par an.