· Cité du Vatican ·

Message au pré-sommet de l’onu sur les systèmes alimentaires

La malnutrition est un crime qui viole les droits humains

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
03 août 2021

«Nous produisons assez de nourriture pour tout le monde, mais -beaucoup se retrouvent sans leur pain quotidien» et cela constitue «un crime qui viole les droits humains fondamentaux. Il est donc du devoir de tous d’éradiquer cette injustice». Le Pape François dénonce une nouvelle fois le scandale de la faim qui tue. Après l’avoir déjà fait lors de l’Angelus du dimanche 25 juillet, il a lancé un nouvel appel fort contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire dans un message envoyé au secrétaire général des Nations unies, António Guterres, à l’occasion du pré-sommet qui s’est tenu à Rome, au siège de la Fao, en vue du prochain sommet mondial sur les systèmes alimentaires qui se tiendra en septembre à New York, à l’initiative de l’Onu.

Page 3