Couverture

Un rebelle peint une rebelle

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
03 juillet 2021

La couverture du mois est “Jehanne la pucelle” du britannique Dante Gabriel Rossetti (1828-1882) célèbre “poète qui peint” de la Confraternité des préraphaélites, mouvement artistique de la deuxième moitié du XIXe siècle. L’essence d’une rebelle chrétienne est plus que la représentation d’une héroïne historique avec une épée symbole de courage accompagnant un regard visionnaire. Rossetti, qui avait peint plusieurs versions de Jeanne d’Arc, lutte contre la mort lorsqu’il travaille à ce qui est son dernier tableau. C’est une lutte contre sa souffrance sous la forme d’une femme fatale. La tension entre le rouge et le rose poudré oriente tout le tableau "vers son renvoi au futur pur”, si nous utilisons les éléments de l’esthétique religieuse de Romano Guardini. Les yeux gris de la sainte viennent d’une vision intérieure, comme si les lèvres sensuelles recevaient un baiser qui “ne peut plus être fondé à partir du monde”. Le caractère concret symbolique et l’idéal sont remplacés par des formes opposées qui laissent place à un “désir à désirer ” pour contribuer à changer la société.

Yvonne Dohna Schlobitten