· Cité du Vatican ·

La recherche scientifique en Afrique

Un défi pour le rachat du continent

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
03 août 2021
L’Afrique est à la dernière place dans la recherche scientifique mondiale. Pourtant, jamais autant qu’aujourd’hui, en pleine époque de coronavirus, il est souhaitable de promouvoir une saine réflexion sur ce thème. Telle est l’opinion de deux personnalités importantes de l’African Academy of Sciences (Aas), organisation panafricaine indépendante à but non lucratif, dont le siège est à Nairobi (Kenya), vrai think tank africain ayant pour but de définir les stratégies et les politiques pour la science, la technologie et l’innovation sur le continent, en mettant en œuvre des programmes spécifiques. Dans un article paru sur la plateforme en ligne de «ACS Publications» (https:// pubs.acs.org/doi/ 10.1021/acsomega.0c04327), signé par ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,
En vous abonnant avent le 30 septembre vous pourrez bénéficier de l'offre promotionnelle de €20 par an.