· Cité du Vatican ·

Mort en Inde du père Stan Swamy, après 9 mois d’emprisonnement

Une vie consacrée aux adivasis

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
20 juillet 2021
Ce n’est pas le covid qui l’a tué, mais neuf mois d’emprisonnement injuste. Une annonce laconique des jésuites indiens rapporte la disparition du père Stan Swamy, âgé de quatre-vingt trois ans, religieux de la Compagnie de Jésus, arrêté il y a neuf mois sur la base de la loi anti-terrorisme de l’Inde, et mort le 5 juillet à Mumbai. Le décès a eu lieu à la Holy Family Hospital, géré par la congrégation des sœurs ursulines de Marie Immaculée, où le père Swamy avait été hospitalisé sur ordre d’un tribunal qui avait pris acte de la détérioration de ses conditions de santé en prison. Le jésuite avait été contaminé par le covid, mais s’était ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,

Si vous vous abonnez avant le 30 Novembre, vous pourrez profiter du prix promotionnel de 20 € par an.