· Cité du Vatican ·

Medicus papae — les xiii-xive siècles

Medicus Papae

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
20 juillet 2021
Le pontificat de Célestin V (29 août-13 décembre 1294) fut trop bref pour qu’il puisse penser également à un médecin. Son successeur Boniface viii (1294-1303) eut pour archiatre Accursino da Pistoia qui avait déjà été à son service avant qu’il ne devienne Pape; parmi ses mérites on trouve celui de connaître le grec — à une époque où cela n’était pas du tout évident (que l’on pense au grecum est, non legitur des manuscrits médiévaux) — et l’arabe, parce qu’il avait traduit des textes galéniques, peut-être le sommaire du De alimentorum facultatibus rédigé par Hunain ibn Ishaq (808-873). Il est possible de retrouver trois autres figures de médecins à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

paywall-offer
Chère lectrice, cher lecteur,
la lecture de L’Osservatore Romano dans toutes ses éditions est réservée aux abonnés.,

Si vous vous abonnez avant le 30 Novembre, vous pourrez profiter du prix promotionnel de 20 € par an.