· Cité du Vatican ·

A l’Angelus du 18 juillet le Pape dit sa proximité aux victimes des inondations en Europe de l’Ouest et aux situations de conflit en Afrique du Sud et à Cuba

Fournir une assistance aux personnes dans le besoin

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
20 juillet 2021

Au terme de la prière de l’Angelus du 18 juillet, le Pape s’est fait proche des habitants d’Allemagne, de Belgique et des Pays-Bas qui ont été frappés par des pluies diluviennes, les intempéries de ces derniers jours ayant fait dans l’Ouest de l’Europe de très nombreuses victimes. Il a adressé également ses pensées à deux pays qui sont secoués par de graves épisodes de violence, sur fond de crise économique et sociale et de pandémie. Tout d’abord l’Afrique du Sud où la violence a empiré la situation de «tant de frères et sœurs» déjà en difficultés, puis Cuba. En effet, devant de nombreux fidèles cubains réunis place Saint-Pierre, le Pape a tenu aussi à dire sa proximité au «cher peuple de Cuba en ces temps difficiles», avec une pensée particulière pour «les familles qui souffrent le plus». Auparavant, dans sa réflexion mariale, le Saint-Père commentant l’Evangile de Marc (6, 30-34), est revenu sur le sens du vrai «repos», qui permet d’exercer une véritable «compassion», invitant les fidèles à cultiver une «écologie du cœur».

Page 2