· Cité du Vatican ·

Vers la XVIe assemblée générale ordinaire du synode des évêques

«Pour une Eglise synodale: communion, participation
et mission»

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
02 juin 2021

Le Pape François, en date du 24 avril 2021, a approuvé un nouvel itinéraire synodal pour la xvi e assemblée générale ordinaire du synode des évêques, initialement prévue pour le mois d’octobre 2022, sur le thème: «Pour une Eglise synodale: communion, participation et mission». La secrétairerie générale du synode des évêques, avec l’assentiment du Conseil ordinaire, a proposé les modalités inédites pour l’itinéraire vers l’assemblée.

Le parcours pour la célébration du synode s’articulera en trois phases, entre octobre 2021 et octobre 2023, en passant par une phase diocésaine et une phase continentale, qui donneront lieu à deux Instrumentum laboris différents, jusqu’à la phase de conclusion au niveau de l’Eglise universelle.

Le synode des évêques est le point de convergence du dynamisme d’écoute réciproque dans l’Esprit Saint, conduit à tous les niveaux de la vie de l’Eglise (cf. Discours du Saint-Père François lors de la commémoration du 50e anniversaire de l’institution du synode des évêques, 17 octobre 2015). L’articulation des différentes phases du processus synodal rendra ainsi possible une écoute réelle du Peuple de Dieu et garantira la participation de tous au processus synodal. Il ne s’agit pas d’un simple événement, mais d’un processus qui implique en synergie le Peuple de Dieu, le collège épiscopal et l’Evêque de Rome, chacun selon sa fonction.

L’itinéraire vers la xvi e assemblée générale ordinaire du synode des évêques se déroulera donc en suivant le parcours suivant:

Ouverture du synode
(octobre 2021)


L’ouverture du synode aura lieu à la fois au Vatican et dans chaque diocèse. Le chemin sera inauguré par le Saint-Père au Vatican: les 9 et 10 octobre.

Il s’ouvrira avec les mêmes modalités, le dimanche 17 octobre, dans les diocèses, sous la présidence de l’ordinaire du lieu.

Phase diocésaine
(octobre 2021 – avril 2022)


L’objectif de cette phase est la consultation du Peuple de Dieu (cf. Episcopalis Communio, 5, 2) afin que le processus synodal se déroule dans l’écoute de la totalité des baptisés, sujet du sensus fidei infaillible in credendo.

Pour faciliter la consultation et la participation de tous, l’itinéraire suivant est présenté:

Secrétairerie générale du synode


La secrétairerie générale du synode enverra un Document préparatoire, accompagné d’un Questionnaire et d’un Vademecum avec des propositions pour réaliser la con-sultation dans chaque diocèse.

Le Document sera envoyé également aux dicastères de la Curie romaine, aux Unions des supérieurs/supérieures majeurs et autres unions/fédérations de la vie con-sacrée, aux mouvements internationaux de laïcs et aux universités/facultés de théologie.

Chaque évêque nommera un responsable (éventuellement une équipe) diocésain pour la consultation synodale, qui pourra être un point de référence et de liaison avec la conférence épiscopale et qui accompagnera, dans l’Eglise particulière, la consultation dans toutes ses étapes (avant octobre 2021).

Chaque conférence épiscopale nommera à son tour un responsable (éventuellement une équipe) qui pourra être un point de référence et de liaison tant avec les responsables diocésains qu’avec la secrétairerie générale du synode (avant octobre 2021).

Diocèse


La consultation dans les Eglises particulières se fera par le biais des organes de participation prévus par le droit, sans exclure d’autres moyens jugés opportuns pour assurer une consultation réelle et efficace
(cf. Episcopalis Communio, 6).

La consultation du Peuple de Dieu dans chaque diocèse se terminera par une réunion pré-synodale, qui sera le moment culminant du discernement diocésain.

Après la clôture de la phase diocésaine, chaque diocèse enverra sa contribution à la conférence épiscopale à une date fixée par la conférence épiscopale elle-même. Pour les Eglises orientales, les contributions seront envoyées aux organismes correspondants.

Conférences épiscopales ou organismes correspondants


Pour les pasteurs réunis en assemblée (conférence épiscopale) s’ouvrira une période de discernement, et il leur est demandé d’écouter ce que l’Esprit a suscité dans les Eglises qui leur sont confiées.

Le responsable du processus synodal au sein de la conférence épiscopale et son équipe, ainsi que les représentants élus pour participer à l’assemblée générale ordinaire du synode à Rome, prendront part également au processus de rédaction de la synthèse, une fois qu’ils auront été ratifiés par le Saint-Père.

La synthèse sera envoyée à la secrétairerie générale du synode. Les contributions de chacune des Eglises particulières seront également envoyées (avant avril 2022).

Autres contributions


Les contributions envoyées par les dicastères de la Curie romaine, les universités/facultés de théologie, l’Union des supérieurs/supérieures généraux (usg/uisg) et autres unions/fédérations de vie consacrée, et les mouvements internationaux de laïcs seront également reçues (avant avril 2022).

Secrétairerie générale du synode


La secrétairerie générale du Synode procédera à la rédaction du premier Instrumentum laboris (avant septembre 2022).

Phase continentale
(septembre 2022 - mars 2023)


Le but de cette phase est de dialoguer au niveau continental sur le texte du premier Instrumentum laboris, en effectuant un nouvel acte de discernement en fonction des particularités culturelles spécifiques de chaque continent.

Secrétairerie générale du synode


La secrétairerie générale du Synode publiera et enverra le premier Instrumentum laboris (en septembre 2022).

Réunions internationales de conférences épiscopales


Chaque réunion internationale de conférences épiscopales nommera également une personne responsable qui pourra servir de référence et de liaison tant avec les conférences épiscopales qu’avec la secrétairerie générale du synode (avant septembre 2022).

Discernement pré-synodal dans les assemblées continentales. Les critères de participation des évêques résidents et des autres membres du Peuple de Dieu seront établis.

Les assemblées se concluront par la rédaction d’un document final, qui sera -envoyé à la secrétairerie générale du synode (en mars 2023).

Autres contributions


Dans le même temps que les réunions pré-synodales au niveau continental, il est recommandé d’organiser également des assemblées internationales de spécialistes, qui pourront envoyer leurs contributions à la secrétairerie générale du synode (en mars 2023).

Secrétairerie générale du synode


La Secrétairerie générale du synode procédera à la rédaction du deuxième Instrumentum laboris (avant juin 2023).

Phase de l’Eglise universelle
(octobre 2023)


La secrétairerie générale du synode enverra le second Instrumentum laboris aux participants à l’assemblée générale du synode des évêques.

Célébration du synode des évêques à Rome, selon les modalités prévues par la Constitution apostolique Episcopalis Communio (octobre 2023).