· Cité du Vatican ·

Appel lors du Regina caeli

La mort des enfants
est inacceptable

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg
18 mai 2021

A l’issue du Regina caeli du dimanche 16 mai, le Pape a lancé un appel face à la situation préoccupante en Terre Sainte:

Chers frères et sœurs,

Je suis avec une grande inquiétude ce qui se passe en Terre Sainte. Ces derniers jours, de violents affrontements armés entre la Bande de Gaza et Israël ont pris le dessus et risquent de dégénérer en une spirale de mort et de destruction. De nombreuses personnes ont été blessées et de nombreux innocents sont morts. Parmi eux, il y a aussi des enfants, et cela est terrible et inacceptable. Leur mort est le signe qu’on ne veut pas construire l’avenir, mais qu’on veut le détruire.

En outre, la haine et la violence croissantes qui frappent diverses villes d’Israël sont une grave blessure à la fraternité et à la coexistence pacifique entre les citoyens, qu’il sera difficile de refermer si l’on ne s’ouvre pas immédiatement au dialogue. Je me demande: où conduiront la haine et la vengeance? Pen-sons-nous vraiment construire la paix en détruisant l’autre? «Au nom de Dieu qui a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à vivre ensemble comme des frères» (cf. Document sur la Fraternité humaine), je lance un appel au calme et, à qui en a la responsabilité, de faire taire le fracas des armes et d’emprunter le chemin de la paix, également avec l’aide de la communauté internationale.

Prions sans cesse pour qu’Israéliens et Palestiniens puissent trouver le chemin du dialogue et du pardon, pour être des bâtisseurs patients de paix et de justice, en s’ouvrant, pas à pas, à une espérance commune, à une coexistence entre frères.

Prions pour les victimes, en particulier pour les enfants; prions pour la paix la Reine de la Paix. Je vous salue Marie...

Regina caeli