· Cité du Vatican ·

Auxilium, une leçon d’indépendance

cq5dam.thumbnail.cropped.500.281.jpeg

Pro memoria

26 septembre 2020

Un demi-siècle d’engagement, de défis, de résultats et un primat historique jusqu’à présent inégalé : la faculté pontificale de sciences de l’éducation Auxilium, dont on célèbre les 50 ans, est la première et unique institution académique pontificale dirigée par des femmes. Depuis 1970, l’année où le Saint-Siège reconnaissait la pleine indépendance de la Faculté (d’abord incorporée puis associée à l’université pontificale salésienne), ce sont les Salésiennes de don Bosco Filles de Marie Auxiliatrice qui dirigent l’Auxilium avec la mission de former les éducateurs au nom du Saint-Siège lui-même qui continue de croire dans le « génie féminin » capable d’offrir une contribution originale à l’élaboration de la culture chrétienne.

La faculté est née de l’exigence d’une meilleure préparation pédagogique de religieuses et laïques à un moment où la modernité changeait la mentalité et les rôles traditionnels et elle a trouvé un accueil dans le Concile Vatican II prêt à garantir une présence toujours plus incisive des femmes tant dans l’Eglise que dans la société. Mais chaque révolution a ses temps et l’idée de confier à la gestion des femmes une institution pontificale fut tout d’abord considérée avec une certaine méfiance par le monde ecclésiastique. Mais toute perplexité fut balayée par le travail accompli. Et par Jean-Paul II qui, en 1992, en visite à la faculté, en confirmait l’identité. En juin dernier, en célébrant le cinquantenaire, le Pape François a souhaité à l’Auxilium de « réaffirmer l’exigence d’une culture universitaire véritablement humaniste ».

Partie en 1971, avec 9 élèves, aujourd’hui, l’université en compte 344, dont plus de la moitié sont des laïcs. Première faculté à être dénommée Sciences de l’Education quand en Italie, on ne parlait que de pédagogie, Auxilium offre 9 cours de diplômes (licence, maîtrise, doctorat). « Elle représente  une grande opportunité au service de la société et de l’Eglise dans la formation d’éducateurs et d’éducatrices avec une attention particulière adressée au monde féminin et une perspective internationale présente dès le début », explique Grazia Loparco, professeure d’histoire de l’Eglise. « Le choix du nom Auxilium et de la devise "Avec Marie pour une culture de la vie" a conféré une qualification supplémentaire à l’identité de la Faculté pour offrir une contribution spécifique en faveur de ce qui promeut la personne humaine dans sa dignité et dans son ouverture au transcendant », ajoute la directrice Piera Silvia Ruffinatto. Lorsqu’a commencé le lockdown en raison de l’épidémie de covid-19, des cours en ligne ont été organisés et pas une seule heure de leçon n’a été perdue. Réagir avec rapidité à un imprévu naît de ce « génie féminin » qui, depuis un demi-siècle, dirige l’université.

Gloria Satta