Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Victimes d'une violence inouïe

· ​Dans une lettre au patriarche copte orthodoxe Tawadros II le Pape dénonce à nouveau les persécutions contre les chrétiens et les minorités religieuses ·

Nouvel appel de François pour les chrétiens et les minorités religieuses victimes de persécutions en Egypte et au Moyen-Orient.

Dans une lettre envoyée à Tawadros II, Pape d'Alexandrie et patriarche du siège de Saint-Marc, à l'occasion de la journée de l'amitié copte-catholique — qui est célébrée lors du troisième anniversaire de la rencontre fraternelle qui s'est déroulée au Vatican en 2013, quarante ans après celle entre Paul VI et Shenouda III — le Pape rappelle les «grandes difficultés » et les «situations tragiques» que vivent les croyants dans de nombreux pays. «Chaque jour — assure-t-il — , mes pensées et mes prières sont avec les communautés chrétiennes», obligées d’affronter des épreuves quotidiennes en particulier dans des pays comme l'Irak et la Syrie. Le souhait de François est que le Seigneur puisse «accorder la paix et le réconfort à tous ceux qui souffrent» et «inspirer la communauté internationale à répondre de manière sage et juste à cette violence inouïe».

Et c'est précisément pour apporter un soutien et de l'espérance aux réfugiés irakiens que le Pape a voulu que les fonds recueillis grâce au pavillon du Saint-Siège installé à Expo Milano 2015 soient destinés au projet Promoting job opportunities for displaced Iraqis in Jordan (“Promouvoir des opportunités de travail pour les réfugiés irakiens en Jordanie”), qui sera réalisé par la Caritas Jordanie au centre Notre-Dame de la paix à Amman. La somme de cent cinquante mille dollars, offerte par les nombreux visiteurs du pavillon, servira à donner du travail à un groupe de réfugiés, à aider les cellules familiales et à financer un parcours de formation professionnelle.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

17 novembre 2018

NOUVELLES SUR LE THÈME