Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Veillée d’incertitude
pour la conférence sur la Syrie

· L’ONU retire son invitation à l’Iran tandis que l’opposition syrienne se divise ·

New York, le 21 janvier. L’annulation de l’invitation faite à l’Iran de participer à la conférence internationale de paix sur la Syrie, à partir de demain à Montreux puis à Genève, et la division confirmée au sein de l’opposition syrienne, jettent une incertitude supplémentaire sur la possibilité que la confrontation diplomatique parvienne à mettre fin à un conflit qui continue d’avoir des conséquences dévastatrices.

Le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a retiré l’invitation à l’Iran, faite à peine 24 heures plus tôt, après que le gouvernement de Téhéran a déclaré ne pas accepter, comme base de négociation, les décisions apparues lors la précédente conférence de juin 2012, à savoir la nécessité d’une transition politique en Syrie.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

20 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME