Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Une réforme spirituelle

· Au seuil de la nouvelle année ·

Le Pape François, à peine franchi le seuil de ses quatre-vingts ans, a marqué par la sérénité qui le caractérise les moments traditionnellement liés à la fin d'une année civile: la rencontre avec la curie romaine et les messages de Noël et pour la journée mondiale de la paix du premier de l'an. 

Vigilant et visionnaire, le Pape apparaît comme un homme fort, en bonne santé, un chrétien qui se nourrit d'une foi convaincue, un pasteur qui éprouve de la sollicitude pour chaque brebis, à commencer par la brebis égarée, pour l'Eglise qu'il préside, pour toutes les Eglises chrétiennes.

Ce sera bientôt le quatrième anniversaire de son service papal et peut-être pouvons-nous déchiffrer ce qu'a signifié et ce que signifie dans l'Eglise et dans le monde la succession à l'apôtre Pierre d'un évêque qui provient non seulement, comme on le répète, des périphéries du monde, mais également et surtout des interiora ecclesiae. Il est nécessaire d'écouter son magistère, d'écouter la société et l’histoire dans la conscience que les effets d'un pontificat sont la conséquence non seulement du Pape, mais également de ses collaborateurs, appelés à répondre à ses intentions profondes.

Enzo Bianchi

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

24 août 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME