Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Un ancien ministre libanais assassiné à Beyrouth

· Cinq victimes dans l’explosion d’une voiture piégée ·

L’ancien ministre libanais des Finances, M. Mohammad Shatah, est ce matin à Beyrouth au nombre des victimes de l’explosion d’une voiture piégée conduite pas un terroriste kamikaze. L’attentat, qui a tué au moins quatre autres personnes et a provoqué environ soixante-dix blessés, a eu lieu dans la rue où se trouve le Sérail, un bâtiment qui abrite différents bureaux gouvernementaux.

L’attentat d’aujourd’hui, par ailleurs, précède de trois semaines l’ouverture à La Haye du procès international pour le meurtre de Rafiq Hariri, où seront jugés par contumace cinq membres du mouvement chiite Hezbollah considéré comme philo-iranien. C’est justement l’ambassade iranienne à Beyrouth, en revanche, qui avait été la cible du dernier attentat avant celui d’aujourd’hui, lorsque le 19 novembre dernier une double attaque suicide avait provoqué 23 morts et 150 blessés.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

16 septembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME