Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Six cents millions de personnes sans eau potable

· L’alarme lancée par le sommet de Rio+20 ·

Le sommet de Rio+20 sur le développement durable a approuvé hier un plan pour aider un milliard de personnes à sortir de la pauvreté et pour soigner la biosphère. Mais le document de 53 pages issu de la réunion dans la ville brésilienne des 191 pays de l’ONU à vingt ans du sommet de la Terre de Rio, renferme des engagements que nombre d’ong et certains gouvernements considèrent trop vagues. Pour le secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton, le document marque un réel progrès pour le développement durable. Une des urgences fondamentales sur laquelle le sommet à chercher de concentrer son attention sont les ressources hydriques. Selon les données de l’Unep, United Nations Environment Programme, de 1992 à 2012, peu ou pas de progrès ont été enregistrés relatifs à la pollution marine et aux nappes phréatiques: pour 2015 on prévoit que plus de 600 millions de personnes n’auront pas accès à l’eau potable.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

20 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME