Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

​Redonner voix aux femmes oubliées

Dans les pays occidentaux tout au moins, il est aujourd’hui enfin très courant d’aller à la recherche des femmes du passé oubliées. Du « New York Times », qui publie une série de portraits de figures inconnues des chroniques (et des rubriques nécrologiques du quotidien des Etats-Unis) aux livres italiens pour enfants (dont certains superbes, comme Vite straordinarie, Inail 2018), ce passé orphelin de voix et de visages féminins se recoud lentement. En juillet dernier, par exemple, est née la collection Mnemosine, créée par la professeure universitaire et écrivaine Simonetta Ronco, publiée aux éditions Licosia, avec un comité scientifique composé entièrement de femmes. Le but est de faire connaître des femmes du passé ou contemporaines dans les domaines les plus variés à travers des biographies, des autobiographies et des essais. Le livre pilote, signé par Simonetta Ronco et consacré à Giuditta Sidoli, sera présenté le 12 décembre.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

11 novembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME