Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Professeur Ratzinger parlez-nous du bonheur

· Publication d’un recueil des leçons tenues dans les années soixante-dix à la Faculté de théologie du Triveneto ·

Je crois que l’histoire du développement des mots est comme un miroir où lire le progrès de la pensée humaine. Le mot «bonheur» a progressivement remplacé, dans le sentiment et dans l’expression commune en dehors du domaine théologique, le mot classique de «salut». Cela a signifié la perte de la prégnance cosmique contenue dans la conception chrétienne de salut. Le mot «salut» renvoyait par connotation au salut du monde, à l’intérieur duquel se réalisait le salut personnel. En revanche le bonheur, à présent, réduit le contenu du salut à une sorte de bien-être individuel, à la «qualité» de la vie de l’homme entendu comme individu; dans cette perspective, le «monde» n’est plus considéré pour lui-même et globalement, mais uniquement dans une fonction individualiste. (…) Il faut réagir. La théologie elle-même doit aider l’homme d’aujourd’hui à trouver des possibilités, les plus profondes et les plus vraies, de changement du monde. Une telle stratégie doit être nouvelle au sens où elle est capable d’élargir et de dépasser justement les cercles tant de la rationalité technologique occidentale, que de la rationalité révolutionnaire orientale. L’homme ne se contente plus d’un supplément, d’un ajout quantitatif de bonheur; ni d’une simple distribution plus équitable des biens présents. Il demande quelque chose de total, de véritablement nouveau, de plus profond.

Ainsi parlait le professeur Joseph Ratzinger, en 1975, dans une  leçon tenue à Roana pour la Faculté de théologie du Triveneto. Les contributions de cette collaboration, des textes encore aujourd’hui peu connus, sont réunis dans l’ouvrage Salvezza cristiana e storia degli uomini. Joseph Ratzinger con Luigi Sartori tra i teologi triveneti (1975-1976) [Salut chrétien et histoire des hommes. Joseph Ratzinger avec Luigi Sartori parmi les théologiens du Triveneto (1975-1976)] sous la direction d’Ermanno Roberto Tura (Padoue, Messaggero, 2012) qui sortira en librairie le 26 mars dans toute l’Italie.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

12 décembre 2018

NOUVELLES SUR LE THÈME