Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Prix à la maire de Lampedusa

C’est à la maire de Lampedusa, Mme Giusi Nicolini, qu’a été remis le Prix de la paix 2015 promu par le mouvement civil Die Anstifter de Stuttgart et parvenu cette année à sa treizième édition. Le prix a été retiré au Theaterhaus de la ville allemande, au nom de la maire occupée sur l’île, par Constantin Baratta, l’un des secoureurs de l’aube du 3 octobre 2013, lorsque 366 personnes, pour la plupart érythréennes, perdirent la vie. « Il ne faut jamais cesser de lutter – a déclaré Giusi Nicolini à travers Constantino Baratta – pour expliquer que les migrations ne sont pas la cause de la crise de l’occident. Ce sont plutôt nos politiques de vol et d’exploitation qui ont aggravé les conditions de pauvreté et de difficultés qui font fuir les personnes de l’Afrique ». Le prix comprend également une somme d’argent, qui s’élève à cinq mille euros, dont la maire a décidé de faire don aux services sociaux de Lampedusa et de Linosa. Et l’île, désormais symbole d’une humanité qui continue d’accueillir, a été célébrée par le Pape François précisément le jour même de la remise du prix, au cours de la liaison avec Assise où, au pied de l’arbre de Noël, a été installée une barque de sept mètres: celle sur laquelle ont voyagé, en mars 2014, neuf Tunisiens débarqués à Lampedusa. A l’intérieur de cette embarcation a été installée une crèche, pour rappeler à tous si la Sainte Famille arrivait aujourd’hui, elle arriverait probablement par la mer. Et Marie accoucherait peut-être non pas dans une cabane, mais en pleine mer. Comme cela a été effectivement le cas de nombreuses femmes jusqu’à aujourd’hui.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

22 novembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME