Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Première audience jubilaire

· Sur la place Saint-Pierre le Pape salue les pèlerins de l'année sainte ·

Tous les chrétiens reçoivent avec leur baptême « un nom nouveau ajouté à celui qui est donné par la maman et le papa, et ce nom est "Christophe" ». Lors de la première audience jubilaire de l'année sainte de la miséricorde – qui s'est déroulée dans la matinée du samedi 30 janvier sur la place Saint-Pierre – le Souverain Pontife a invité chaque fidèle à être « porteur du Christ » et à s'engager pour communiquer aux autres la joie reçue par le Seigneur.

En inaugurant la série de rencontres qui, un samedi par mois, seront réservées aux pèlerins du jubilé, François a consacré sa catéchèse au « lien strict existant entre la miséricorde et la mission » : un lien qui naît de l'exigence de rendre chacun membre de la « bonne nouvelle » reçue. « Le signe concret qui nous avons vraiment rencontré Jésus – a-t-il expliqué à cet égard – est la joie que nous éprouvons à le communiquer aux autres. Et cela ne revient pas à "faire du prosélytisme", mais à faire un don : je te donne ce qui me donne de la joie ».

D'où l’insistance sur la « superbe circularité » qui existe entre miséricorde et mission : « vivre de miséricorde – a assuré le Pape – nous rend missionnaires de la miséricorde, et être missionnaires nous permet de grandir toujours plus dans la miséricorde de Dieu ».

Au terme de l'audience, en saluant certains groupes présents sur la place, le Souverain Pontife a lancé un appel pour la sauvegarde de la santé des travailleurs et pour la défense de la vie, « surtout quand celle-ci est plus faible et fragile ». Ensuite, après avoir rappelé la nécessité d'intensifier l'engagement « pour réduire la pollution », il a conclu la rencontre par le souvenir ému d'Elvira Antobenedetto, une employée de la Maison Sainte-Marthe, morte vendredi à midi des suites d'une longue maladie.

Catéchèse du Pape

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

26 février 2020

NOUVELLES SUR LE THÈME