Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Portes ouvertes à la miséricorde

· Dans la cathédrale de Rome et dans les diocèses du monde débute le jubilé extraordinaire ·

Partout dans le monde, les portes de la miséricorde se sont ouvertes en grand. Comme l'avait établi la bulle d'indiction Misericordiae vultus, le jubilé a débuté au cours du troisième dimanche de l'Avent dans les diocèses des cinq continents, avec l'ouverture des portes saintes des cathédrales et sanctuaires, mais aussi de nombreux « lieux de malaise et d'exclusion » répartis aux quatre coins du monde: prisons, hôpitaux, maisons d'accueil, hospices, cantines pour les pauvres.

Dans la cathédrale de Rome, le rite a été présidé par François, qui a ainsi ouvert sa troisième porte sainte (après celles de la capitale centrafricaine, Bangui, le 29 novembre, et de la basilique vaticane, le 8 décembre) précisément le jour où 46 ans plus tôt – le 13 décembre 1969 – il recevait l'ordination sacerdotale. Dans son homélie, le Souverain Pontife a souligné que « le temps du grand pardon commence »: le jubilé de la miséricorde, a-t-il expliqué, peut en effet devenir « le moment de redécouvrir la présence de Dieu et sa tendresse de père ». Du reste, « Dieu n'aime pas la rigidité. Il est Père, il est tendre. Il fait tout avec la tendresse d'un Père ».

Une idée ensuite reprise à son retour au Vatican, lorsque depuis la fenêtre du Palais apostolique, il a récité l'Angelus avec les très nombreux fidèles présents sur la place Saint-Pierre. En commentant l'Evangile dominical, le Pape a expliqué que « aucune catégorie de personnes n'est exclue du parcours de la conversion pour obtenir le salut ». Car, a-t-il répété, « Dieu ne nie à personne la possibilité de se sauver. Il est soucieux d'user de miséricorde, de l'utiliser envers tout le monde, et d'accueillir chacun dans la tendre étreinte de la réconciliation et du pardon ». Enfin, au terme de la prière mariale, il a demandé engagement et générosité pour la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat.

Homélie du Pape

Angelus dominical

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

27 juin 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME