Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

​Notre collègue Dorota Swat décorée

Il y a une photographie de la cérémonie solennelle qui s’est déroulée le 9 novembre à l’ambassade de Pologne près le Saint-Siège où le président de la République du pays, M. Andrzej Duda, remet l’Ordre de la Pologne restituée, une des plus prestigieuses distinctions polonaises, à plusieurs de ses connationaux qui travaillent au Vatican. Eh bien, aux côtés de nombreux récipiendaires hommes – le cardinal Stanisław Ryłko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, S.Exc. Mgr Zygmunt Zimowski, président du Conseil pontifical pour les services de la santé, et cinq prêtres parmi lesquels le postulateur de la cause de canonisation de Jean-Paul II, Mgr Sławomir Oder – se trouve aussi une femme, notre collègue de l’édition mensuelle en langue polonaise, et collaboratrice de « femmes église monde », Dorota Swat. L’Ordre de la Pologne restituée (en polonais Order Odrodzenia Polski, en italien l’Ordre de la Pologne renée) est conféré suite à d’importants résultats dans le domaine de l’éducation, des sciences, du sport, de la culture, de l’art, de l’économie, de la défense de la nation, de l’engagement social, dans le domaine civil ou les relations internationales. Crée le 4 février 1921, cette distinction peut être remise aussi bien à des civils qu’à des militaires, y compris des personnalités étrangères.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

19 septembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME