Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Le toucher

Audience générale du Pape François (2 janvier 2019)

Dansla perception commune, les abus ont transformé celle qui était la plus délicate des manifestations de l’amour, la caresse – celle maternelle, celle de consolation, celle qui salue le mourant – en une expression suspecte en elle-même et virtuellement obscène. Créant ainsi, en plus de la violence et de la douleur, le scandale. Nous analysons dans ce numéro certains moments de cette transformation du ressenti, de cette perte de l’innocence de la plus délicate des expressions affectives, dans l’intention non seulement de donner la voix aux plus faibles, aux victimes, mais aussi dans l’intention de restaurer la blessure infligée à notre façon de sentir, de percevoir et d’agir. Naturellement, même les hommes peuvent le faire, aussi bien dans l’Eglise qu’en dehors. Mais les femmes peuvent mieux le faire, parce que pour comprendre elles ont un double regard, un regard intérieur et un regard extérieur : le regard de qui n’a jamais eu de voix ni de reconnaissance et celui au contraire de qui, ayant conquis la voix au prix fort, est capable de regarder, de voir et de comprendre le regard de celui qui ne l’a pas.

Pour cette raison, dans le numéro qui affronte le thème du toucher, en plus de reparcourir les nombreux épisodes évangéliques liés au toucher et d’approfondir du point de vue psychanalytique le rôle du toucher dans notre expérience, nous avons voulu réfléchir sur le thème des abus, c’est-à-dire de l’usage pervers du toucher. En nous rappelant que le Pape François, introduisant la rencontre sur les abus, a récemment « remercié les journalistes qui ont été honnêtes et objectifs dans la découverte des prêtres prédateurs et ont fait entendre la voix des victimes ». Comme rédaction d’un journal qui s’occupe des femmes, en particulier dans leur relation avec l’Eglise et avec le monde, nous ne pouvons pas ne pas apprécier la voix du Souverain Pontife qui soutient les victimes en en reprenant autant que possible les suggestions.

Ce numéro consacré au toucher est le troisième d’une série consacrée aux cinq sens et aux différentes manières selon lesquelles ils sont perçus dans les différentes religions. Nous avons ainsi voulu approfondir l’expérience du toucher dans l’islam, analysant une série de cultes liés aux traces laissées dans la pierre par les pieds de Mahomet. (anna foa)

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

14 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME