Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Le temple de la foi et de l'histoire

Lundi 15 avril 2019. 18h50. Des flammes rougeoyantes embrasent et enveloppent Notre-Dame.

Notre-Dame : notre maison à tous, croyants et non-croyants, vers laquelle convergent chaque jour, chaque année, des millions de personnes. Notre-Mère à tous, aux pieds de laquelle chacun dépose ses prières, ses joies, ses pensées, ses espoirs et ses souffrances. Notre-Dame, carrefour de la France chrétienne, carrefour de l'Europe, du monde qui brûle. C'est le temple de la foi, mais aussi de la rencontre, de l'histoire et de la civilisation de tous les temps qui est frappé.

Scotché devant les médias sociaux, le monde se découvre impuissant et remet le sort de notre Maison entre les mains d'une poignée d'hommes valeureux, les pompiers de l'humanité que l'on souhaiterait envoyer éteindre et dompter les autres flammes qui embrasent le monde.

Et je pense : Notre-Dame, qui t'élèves au pied de la colonne du transept droit, sur toi il pleut des cendres et des braises. Les orgues qui annonçaient tous les dimanches la célébration de ton fils mort et ressuscité se sont tues. Seul le crépitement des charpentes de bois embrasées troublent le silence dans lequel est plongé ta Maison. C'est le carême. Le début de la passion, de la Semaine sainte.

Mais du dehors te parviennent en ce triste moment les « Je vous salue Marie » chantés par une foule innombrable et recueillie, celle des grandes fêtes, celle des fêtes de la foi. Plus les flammes s'élèvent, plus les chants sont pénétrés de douleur et d'espérance. Un rosaire chanté à genoux, toutes générations confondues, dans les rues de la ville. C'est le dépouillement, c'est le temps de l'humilité et des larmes qui barrent les visages. Tous les regards sont tournés vers toi, devenue le centre du monde et chacun se rappelle que ce grand temple abrite notre foi à tous.

« Cette cathédrale, nous la rebâtirons ensemble » s'est engagé solennellement le président de la République française, Emmanuel Macron. Tel est notre vœu et notre certitude. Rebâtir ensemble pour pouvoir dire qu'aucune flamme ne viendra jamais à bout de ce que chacun porte dans son cœur et qui nous unit.

Jean-Michel Coulet

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

21 mai 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME