Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Le royaume caché

· Messe à Sainte-Marthe ·

On trouve une question récurrente dans les méditations du Pape François, au cours des Messes célébrées à Sainte-Marthe, et il s'agit de l'invitation à un examen de conscience: «Quelle est ma relation avec le Saint-Esprit?». Dans l'homélie du jeudi 16 novembre, il a également reproposé cette interrogation selon une déclinaison particulière: «Est-ce que je crois vraiment que l'Esprit fait croître en moi le Royaume de Dieu?».

Le Royaume de Dieu a en effet été le thème de sa réflexion, pour laquelle il s'est inspiré du passage de l'Evangile de Luc (17, 20-25), dans lequel les docteurs de la loi demandent à Jésus: «Tu prêches le royaume de Dieu, mais quand viendra le royaume de Dieu?».

Le doute à propos du «quand» revient souvent; également dans la «question, effrontée, pleine d'orgueil, méchante» du mauvais larron: «Si c'est toi, descends de la croix», qui exprime de la «curiosité» pour savoir «quand vient le royaume de Dieu». La réponse de Jésus est: «Mais le royaume de Dieu est parmi vous». Ainsi, par exemple, a rappelé François, «le royaume de Dieu a été annoncé dans la synagogue de Nazareth, lors de l'heureuse annonce quand Jésus lit ce passage d’Isaïe et finit en disant: “Aujourd'hui cette écriture s'est accomplie parmi vous”». Une heureuse annonce et, surtout, «simple». En effet, «le royaume de Dieu grandit en cachette», au point que Jésus lui-même l'explique par la parabole de la graine que, même si «personne ne sait comment», Dieu fait grandir. C'est un royaume qui «grandit de l'intérieur, en cachette, mais toujours dans l'humilité».

Le Pape a alors inséré le passage clé de sa méditation: «Qui permet la croissance de cette graine, qui la fait germer? Dieu, le Saint-Esprit qui est en nous». Une considération qui explique l'avènement du royaume par la manière d'agir du Saint-Esprit, qui «est esprit de douceur, d'humilité, d'obéissance, de simplicité». Et c'est l'Esprit «qui fait grandir le Royaume de Dieu à l'intérieur, ce ne sont pas les plans pastoraux, les grandes choses...».

Il s'agit d'une action cachée. L’Esprit «fait grandir et le moment arrive où le fruit apparaît». Une action qui échappe à une pleine compréhension. Tout cela se produit parce que «le royaume de Dieu est toujours une surprise, une surprise qui vient», dans la mesure où «c'est un don donné par le Seigneur». Dans l'entretien avec les docteurs de la loi, Jésus s'arrête sur la caractéristique de cette action silencieuse.

Un exemple éclatant vient de Marie. Quand les personnes la regardaient, à la suite de Jésus, ils la reconnaissaient avec difficulté. Elle était «la femme la plus sainte», mais étant donné qu'elle l'était «de manière cachée», personne ne comprenait «le mystère du royaume de Dieu, la sainteté du royaume de Dieu». Et ainsi, «quand elle était près de la croix de son fils, les gens disaient: “Pauvre femme, avoir ce criminel pour fils, pauvre femme...”». Personne ne comprenait, «personne ne savait».

La caractéristique de l'action cachée vient précisément du Saint-Esprit qui est «en nous»: c'est lui «qui fait grandir la graine, qui la fait germer jusqu’à ce qu’elle donne un fruit» et nous sommes tous appelés à parcourir cette voie: «c'est une vocation, c'est une grâce, c'est un don, c'est gratuit, on ne peut pas l'acheter, c'est une grâce que Dieu nous donne».

Voilà pourquoi, a conclu le Pape, il est bon que «nous tous qui sommes baptisés», qui «avons l'Esprit Saint en nous», nous nous demandions: «Quelle est ma relation avec le Saint-Esprit, celui qui fait grandir en moi le Royaume de Dieu?». Il faut prier «l'Esprit qui est en nous» pour demander la grâce «qu'il fasse germer en nous et dans l'Eglise, avec force, la semence du Royaume de Dieu pour qu'il devienne grand, qu'il donne refuge à tant de gens et qu'il porte des fruits de sainteté».

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

25 avril 2018

NOUVELLES SUR LE THÈME