Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

​Le portrait de Suelem par Vik Muniz

La femme sur la photo ci-contre est Suelem – ramasseuse de déchets à Rio de Janeiro, dans l’une des plus grandes décharges du monde – représentée avec ses deux enfants par l’artiste Vik Muniz, brésilien naturalisé, à New York. Vik Muniz a proposé aux ramasseuses de la décharge de Rio de faire leur portrait sur le modèle d’œuvres célèbres, en utilisant les déchets qu’elles ramassent quotidiennement. Les profits de la vente des œuvres sont destinés aux ramasseuses. Comme le souligne le site du monastère de Bose, Suelem est représentée comme dans les peintures classiques de la Vierge à l’Enfant et saint Jean, mais les matériaux utilisés pour la réaliser proviennent tous de la décharge et sont savamment disposés afin de reproduire l’image : une femme pauvre et des matériaux pauvres sont le point de départ de cette œuvre extraordinaire. « Voilà le scandale de l’incarnation de Dieu ! Cet enfant apparaît fragile, fils de migrants, né en secret, sans qu’il y ait pour lui un lieu digne, une maison ! C’est précisément dans cette faiblesse que se cache le fils de Dieu ».

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

15 décembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME