Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Le défi de l'accueil

· ​Intervention du secrétaire du dicastère pour les migrants à Sarajevo ·

Compréhension et ouverture, mais dans le même temps capacité à s'adapter aux changements : c'est avec ces sentiments que les Européens sont appelés à affronter le défi de l'accueil des migrants et des réfugiés. 

C'est ce qu'a dit Mgr Joseph Kalathiparambil, secrétaire du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacements, intervenant ces derniers jours à la rencontre sur l'urgence et l’actualité des œuvres de miséricorde, organisée à Sarajevo par la commission Caritas in veritate du Conseil des conférences épiscopales d'Europe (Ccee), en collaboration avec les évêques de Bosnie et Herzégovine. A ce propos le prélat indien a également souligné comment face à ce phénomène il faut se sentir responsables, rappeler le passé, défendre les droits des migrants et des réfugiés, prier pour eux.

Après s’être penchés sur chaque œuvre de miséricorde corporelle avec l'aide des organismes directement engagés dans ces milieux, les participants à la rencontre dans la capitale bosniaque se sont ensuite arrêtés sur les « nouvelles œuvres de miséricorde » : celles liées aux urgences qui tenaillent l'Europe aujourd'hui et qui concernent précisément les migrations, la dignité du travail et le monde de la politique. En particulier, le prélat indien a mis en évidence comment le phénomène migratoire par rapport au passé est impressionnant aujourd'hui aussi bien par le nombre de personnes concernées que par les zones orographiques intéressées. Ce n’est pas une nouvelle réalité – a-t-il expliqué – mais elle représente actuellement un grand défi, notamment si elle est associée aux divers facteurs qui tendent à en aggraver les effets, comme la crise économique et le terrorisme.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

25 juillet 2017

Prochains événements

NOUVELLES SUR LE THÈME