Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Le cri de Malala

· Aux Nations unies une jeune fille pakistanaise déclare que les talibans ne la réduiront pas au silence ·

« Un enfant, un livre, un stylo peuvent changer le monde »

« Les talibans n’ont pas réussi à me faire taire ». C’est le cri de Malala, lancé hier de la tribune des Nations unies. Un cri qui a voulu se faire la voix en défense de toutes les jeunes filles pakistanaises qui, sous la menace constante des talibans, voient leurs droits lésés, dont celui à l’instruction. Gravement blessée lors de l’attentat du 9 octobre 2012, Malala, qui a eu 16 ans hier, a affirmé : « Ils pensaient que les balles pouvaient nous faire taire. Mais ils ont échoué. De ce silence se sont élevés des milliers de voix » « Un enfant, un enseignant, un livre et un stylo peuvent changer le monde » a-t-elle déclaré, pour ensuite affirmer avec force : « Les extrémistes ont peur des livres et des stylos. Le pouvoir de l’instruction les effraye. Ils ont peur des femmes et du pouvoir de leur voix ».

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

23 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME