Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

La révolution de la tendresse

· Vie consacrée et miséricorde ·

Quel rapport existe-t-il entre vie consacrée et miséricorde ? Si le fondement de la vie consacrée est le Christ, en effet, « les personnes consacrées professent que Jésus est le Modèle dans lequel toute vertu atteint la perfection » (Vie consacrée, n. 18), il devient vital d'être et de témoigner l'image de Jésus, incarnation du Père qui est miséricorde. C'est ce qu'écrit Caterina Ciriello, ajoutant que dans Evangelii gaudium, le Pape François écrit : « L’Evangile nous invite toujours à courir le risque de la rencontre avec le visage de l’autre, avec sa présence physique qui interpelle, avec sa souffrance et ses demandes, avec sa joie contagieuse dans un corps à corps permanent. La foi authentique dans le Fils de Dieu fait chair est inséparable du don de soi, de l’appartenance à la communauté, du service, de la réconciliation avec la chair des autres. Dans son incarnation, le Fils de Dieu nous a invités à la révolution de la tendresse ». Il y a matière à une réflexion profonde et solide. 

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

15 décembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME