Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

La liberté religieuse est toujours moins garantie

· Rapport 2014 d’Aide à l’Eglise en détresse ·

C’est une aggravation générale de la situation de la liberté religieuse, et en particulier des chrétiens qui se confirment être la communauté la plus persécutée, qui ressort du Rapport 2014 « Liberté religieuse dans le monde », présenté hier à Paris et aujourd’hui à Rome par la fondation de droit pontifical Aide à l’Eglise en détresse (AED). Sur cent quatre vingt seize pays, dans quatre vingt un, la liberté religieuse est empêchée, dans vingt, on estime qu’est pratiquement absent le droit de professer sa propre foi (quatorze d’entre eux sont à majorité musulmane, tandis que dans les six autres les persécutions religieuses sont liées au régime autoritaire). Les chrétiens demeurent la minorité religieuse la plus touchée. Le dossier révèle en outre avec préoccupation la tendance en Occident à reléguer la foi « dans le domaine privé ». En général augmentent les cas d’antisémitisme, tandis que de nombreux musulmans subissent des violences et des persécutions de la part d’autres musulmans (ou de bouddhistes, comme cela est le cas aux rohingya au Myanmar).

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

22 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME