Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

La faim des enfants au Nigeria

· Près de onze millions d’enfants souffrent de problèmes de croissance liés à une alimentation insuffisante ·

Au Nigeria près de 11 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de problèmes de croissance provoqués par une alimentation insuffisante. Les données, selon les analyses les plus récentes des institutions internationales et de la communauté scientifique mondiale, ont été publiées par la Nutrition Society of Nigeria (NSN), une organisation non-gouvernementale très enracinée sur le territoire du pays le plus peuplé d’Afrique.

Selon  les experts de l’organisation, au Nigeria, un enfant sur trois meurt à cause d’une alimentation  insuffisante. L’une des situations d’urgence les plus graves du monde, juste derrière l’Inde. La malnutrition, est non seulement la principale cause de mortalité néo-natale et infantile, mais compromet aussi le développement physique et cognitif des enfants. Le problème souligne Ngozi Nnam, président de la NSN, est dans le même temps humanitaire et économique. En fin de semaine dernière, alors que se tenait à Londres une conférence internationale consacrée à la lutte contre la faim, l’Union européenne a annoncé le déblocage de 3 milliards et demi d’euros pour les sept prochaines années, destinés aux projets pour combattre la malnutrition dans les pays en voie de développement. Il s’agit du montant le plus important jamais annoncé par l’UE dans ce domaine et qui sera consacré aussi bien à des programmes sur la santé qu’à des initiatives destinées au développement de l’agriculture, à l’accès à l’eau et à l’alimentation.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

19 novembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME