Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Histoire d’un martyre

· Au lendemain de la visite à Lesbos le Pape raconte le témoignage dramatique d’un réfugié ·

« J’ai vu tant de douleur ». Peu de paroles pour raconter une immense souffrance : celle des réfugiés rencontrés à Lesbos au cours de la visite accomplie avec le patriarche Bartholomée et l’archevêque

Hierònymos. Le Pape en a parlé au Regina caeli du dimanche 17 avril, après avoir consacré la réflexion initiale à l’image évangélique de Jésus « bon pasteur ».

« Aux réfugiés et au peuple grec, j’ai apporté la solidarité de l’Eglise », a expliqué François, en soulignant que la présence à ses côtés des deux responsables religieux orthodoxes a été un signe éloquent de l’« unité dans la charité de tous les disciples du Seigneur ».

Le Pape a rappelé avec émotion la rencontre personnelle avec environ trois cents réfugiés accueillis au camp de Moria, provenant de pays comme l’Irak, l’Afghanistan, la Syrie. « Un grand nombre d’entre eux – a-t-il dit – étaient des enfants » ; et « certains d’entre eux, de ces enfants, ont assisté à la mort de leurs parents et de leurs camarades, dont certains sont morts noyés en mer ».

Un témoignage particulièrement émouvant a été celui d’un réfugié (« un homme jeune, qui n’avait pas encore 40 ans »), que le Pape a rencontré avec ses deux enfants. « Il est musulman – a dit François – et m’a raconté qu’il était marié avec une jeune femme chrétienne, ils s’aimaient et se respectaient mutuellement. Mais malheureusement cette jeune femme a été égorgée par les terroristes, parce qu’elle n’a pas voulu renier le Christ et abandonner sa foi. C’est une martyre! Et cet homme pleurait tant ».

Au cours de la prière mariale, la pensée du Pape s’est tournée également vers d’autres tragédies. « Cette nuit, un violent tremblement de terre a frappé l’Equateur, en provoquant de nombreuses victimes et d’immenses dégâts », a rappelé François. Et il a ajouté : « Prions pour ces populations: et aussi pour celles du Japon, où ont eu lieu également des tremblements de terre ces jours-ci. Que l’aide de Dieu et de nos frères leur apporte force et soutien ».

Enfin, le Pape a lancé un appel pour les travailleurs précaires dans les call center italiens : « Je suis proche des nombreuses familles préoccupées par le problème du travail », a-t-il assuré, en souhaitant que « prévale toujours sur tout la dignité de la personne humaine et non les intérêts particuliers ».

Paroles du Pape au Regina Caeli

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

16 novembre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME