Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Entente sur les négociations entre Israéliens et Palestiniens

· Ban Ki-moon apprécie les efforts de médiation de Kerry ·

Le secrétaire général de l'ONU, Bank Ki-moon, a accueilli avec faveur l'annonce de la reprise des négociations de paix au Moyen-Orient. Ban Ki-moon, a rapporté son porte-parole à New York, a loué les efforts de médiation du secrétaire d'Etat américain, John Kerry et la décision des Israéliens et des Palestiniens d'évoquer à nouveau la possibilité de négociations. Le secrétaire général des Nations unies a invité les deux parties à faire preuve de leadership, de courage et de responsabilité, en rappelant que les Nations unies soutiendront tous les efforts en vue d'atteindre une  paix de longue portée. Pour sa part, Israël libérera un nombre limité de prisonniers palestiniens; c'est ce qu'a annoncé ce matin le ministre des affaires stratégiques et du renseignement israélien, Yuval Steinitz. La question de la libération des prisonniers est l'un des thèmes centraux du conflit historique.

Au terme de six navettes exténuantes, Kerry a donc réussi à annoncé d'Amman la prochaine reprise à Washington des négociations israélo-palestiniennes, mettant ainsi fin – si aux paroles suivent les faits – à une situation de point mort qui dure depuis plusieurs années. Les détails restent à définir, mais Kerry, avec acharnement, semble avoir arraché au moins une entente générale sur une formule de départ en mesure de remettre en route des entretiens directs. « Si tout va comme prévu », a dit le chef de la diplomatie des Etats-Unis, les négociations reprendront dès la semaine prochaine à Washington, où sont attendus dans le même temps le négociateur en chef palestinien, Saeb Erekat, et le ministre israélienne de la justice, Tzipi Livni, déléguée du gouvernement Netanyahu pour le processus de paix.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

20 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME