Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

En quête d'obscurité

· L'Observatoire du Vatican raconté par des photographies et images d'archive ·

Un voyage à la découverte du symbole le plus éclatant de la rencontre entre science et foi ces dernières décennies: tel le thème d'un livre consacré à l'Observatoire du Vatican, institut de recherche du Saint-Siège dirigé par la Compagnie de Jésus et parmi les observatoires astronomiques les plus anciens au monde. 

Dirigé par Maria Rosati Buffetti, La Specola vaticana. Racconto fotografico d’una straordinaria avventura scientifica (« L'Observatoire du Vatican : Récit photographique d'une extraordinaire aventure scientifique » Rome, Gangemi Editore, 2016, 142 pp., 24 euros) propose une ample sélection de photographies et d'images d'archive qui suivent l'évolution de son activité scientifique ces vingt-cinq dernières années, depuis 1991, peu avant l'imauguration du Téléscope vatican à technologie avancée (Vatt) sur le mont Graham, en Arizona, jusqu'à nos jours.

Contraints une première fois de déménager l'Observatoire de Rome à Castelgandolfo à la fin des années Trente en raison de l'illumination croissante du ciel due à l'urbanisation de la ville, les astronomes du Vatican furent conduits par cette même quête d'obscurité jusqu'au désert d'Arizona, en 1981. Le recueil photographique est suivi d'une fresque historique de Marco Nese, qui remonte à la genèse du premier observatoire pontifical, vers la fin du XVIe siècle, pour l'élaboration du calendrier grégorien. Le livre reparcourt brièvement la contribution de chaque pontificat dans le domaine astronomique au cours des derniers siècles et le rapport des différents Papes à l'univers des sciences, de même que la variété des thèmes de recherche de l'Observatoire, de la matière cosmique jusqu'à l'étude du rayon vert, énigmatique photométéore qui inspira le célèbre roman de Jules Verne et le film homonyme d'Eric Rohmer, vainqueur du Lion d'or au festival international du film de Venise.

L'ouvrage est un hymne à la communion entre raison et spiritualité, antidote contre la « pensée apocalyptique qui voit l'humanité orientée vers l'autodestruction », comme le souligne Paolo Portoghesi dans sa préface, qui affirme que le christianisme considère « l'espérance comme une vertu, nous rappelant que l'amour miséricordieux de Dieu pour ses créatures nous invite à avoir confiance dans la science, confiance dans la valeur de la beauté et dans les forces spirituelles de l'homme qui se régénèrent continuellement ».

Solène Tadié

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

13 novembre 2018

NOUVELLES SUR LE THÈME