Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Des défis uniques pour la mission de l’ONU au Mali

· Le conseil de sécurité confirme pour début juillet le déploiement de casques bleus ·

La mission des Nations unies au Mali (Minusma), dont le déploiement devrait commencer au début de la semaine prochaine, affrontera « des défis nouveaux et uniques », selon ce qu’a déclaré hier le responsable des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous, au cours d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la mission  malienne. La tâche de la mission, que le Conseil avait autorisé à la mi-avril, sera de stabiliser la situation dans les principales villes du nord et d’encourager la transition politique dans la capitale Bamako.

La  Minusma, dont le déploiement sera achevé avant la fin de l’année, prévoit jusqu’à 12.640 casques bleus — 11.200 soldats et 1.440 agents de la police internationale — et sera donc la troisième mission des Nations unies rapportée au nombre d’effectifs, après la mission conjointe avec l’Union africaine au Darfour et celle en République démocratique du Congo. « Il s’agit d’un nouveau chapitre qui présente des défis ambitieux, nouveaux et uniques » a expliqué Hervé Ladsous, en soulignant que les forces de l’ONU iront opérer dans un contexte caractérisé par « des menaces géopolitiques asymétriques encore  jamais vues dans le passé ».

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

20 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME