Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Demeurer avant tout avec Jésus

· L’importance œcuménique de la vie consacrée ·

« Sequela Christi », revue de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, publie dans son dernier numéro les actes du colloque œcuménique sur « La vie consacrée dans les traditions chrétiennes », qui s’est déroulé à Rome du 22 au 25 janvier 2015. Le Congrès a affronté le thème débattu en le divisant entre les trois sections de la tradition catholique, orthodoxe, anglicane et protestante. C’est à cette dernière que se réfère l’intervention intitulé

L’importance œcuménique de la vie consacrée , prononcée par le cardinal-président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Dans le texte, le cardinal rappelle que le vœu (et la vocation) fondamentale de la vie consacrée consiste essentiellement à reconnaître le primat de Dieu dans sa vie et de vivre toujours en présence de Dieu. Hier comme aujourd’hui, dans l’Eglise, une pleine attention doit être donnée au fait d’être avec Jésus, à la vie apostolique. Et rappeler constamment cela aux chrétiens est la mission spéciale de la vie consacrée dans l’Eglise et dans tout l’œcuménisme, de même que la prière constitue, aujourd’hui encore, le cœur de tout engagement œcuménique.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

26 février 2020

NOUVELLES SUR LE THÈME