Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Dans le monde manger coûte plus cher

· La Fao confirme l’augmentation des prix des produits alimentaires ·

Parmi les causes des augmentations de prix la sécheresse prolongée aux Etats-Unis

Le prix de la  nourriture augmente dans le monde, avec de lourdes conséquences en particulier pour les populations des pays les plus pauvres. Après trois mois de fléchissement, en juillet, l'indice des prix alimentaires certifié par la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture,  a augmenté de 6%. L'indice, qui mesure la variation mensuelle des cours internationaux à partir d'un panier de denrées alimentaires de base, a enregistré une moyenne de 213 points, soit une augmentation de 12 points par rapport à juin, faisant ainsi craindre une nouvelle flambée des prix comme celle qui, il y a un an et demi, en février 2011, conduisit au pic de 238 points, un chiffre derrière lequel se cachaient des conséquences terribles pour des millions de personnes. La brusque augmentation a été due en majorité à l'augmentation du prix du blé  et du sucre, tandis que les prix de la viande et des produits laitiers n'ont pas subi de fortes variations. Dans un contexte global dans lequel les prix alimentaires sont déterminés avant tout par la consommation  de la moitié nord du monde, c'est surtout la situation aux Etats-Unis, où est en cours, comme on l'a dit, une sécheresse prolongée,  qui a contribué et qui contribue à l'augmentation des prix. On estime les dommages causés au secteur agricole à plus de quinze milliards de dollars, selon les cotations du Chicago Board of Trade, le principal marché de la bourse mondiale dans le secteurs de la production alimentaire, où se décident dans les faits les prix de la nourriture dans le monde entier. Depuis le début de l'année ont été enregistrées des augmentations supérieures à 30% pour les prix du blé destiné à la production du pain et pour les cotations de soja et maïs nécessaires à nourrir les animaux pour produire du lait et de la viande.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

14 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME