Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

Brahimi sans réponse

· L'envoyé des Nations unies et de la Ligue arabe déclare ne pas avoir de programme pour la Syrie ·

Tandis que l'on signale en Syrie de nouveaux massacres et des violences toujours plus fréquentes contre les populations civiles, le représentant spéciale de l'ONU et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi, a déclaré hier lors d'une audition au Conseil de sécurité ne pas avoir de programme d'action et attendre un signal des parties en conflit, engagées toutefois dans une « lutte jusqu'à la mort ». Entretemps, la situation des populations devient d'heure en heure plus grave. Selon Brahimi, environ un million et demi de Syriens ont fui dans les pays limitrophes et dans le pays demeurent des centaines de milliers de personnes déplacées.

Toujours aujourd'hui, tandis que se poursuivent les bombardements du gouvernement sur les localités syriennes occupées par les rebelles, une faction de ces derniers, le Conseil militaire révolutionnaire de Damas, a revendiqué l'attentat à la bombe perpétré dans la matinée contre un siège des services de sécurité dans la capitale, situé dans un ancien édifice scolaire, dans une zone hautement surveillée, protégée par des barrières routières depuis le début de la révolte. Selon un communiqué de revendication de l'attentat, rapporté par la chaîne Al Arabiya, des dizaines de soldats et officiers auraient été tué. Les autorités syriennes ont confirmé l'attaque de ce matin, mais ont démenti qu'elle ait provoqué des morts. Le bilan diffusé par l'agence de presse officielle Sana fait en effet état de sept blessés, dont l'identité n'a pas été pas dévoilée, et ne précise pas s'il s'agit de civils ou de militaires. L'attaque est attribuée à des terroristes non précisés et affirme que deux bombes ont explosé.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

18 octobre 2019

NOUVELLES SUR LE THÈME