Avis

Ce site utilise des cookies...
Les cookies sont de petits fichiers textes qui permettent d’améliorer votre expérience de navigation sur notre site. En navigant sur ce site vous autorisez l’utilisation des cookies. Vous trouverez davantage d’informations sur l’utilisation des cookies en consultant les Conditions d’utilisation.

150 ans d’Italie et de «L’Osservatore»

L’inauguration de l’exposition au Palazzo Giustiniani par le président de la République italienne marque le début de la conclusion des célébrations pour les cent cinquante ans de l’unité italienne et de «L’Osservatore Romano». Un anniversaire commun qui ne doit rien au hasard, et trouve dans l’exposition documentaire «Etat et Eglise. Du Risorgimento à nos jours» un récit précis et parfois surprenant par le caractère inédit de certains documents présentés.

Dans l’après-midi du mercredi 7 mars, après les rencontres privées et avant l’inauguration officielle dans la salle des présidents, le directeur de «L’Osservatore Romano», M. Giovanni Maria Vian, a accompagné le président M. Giorgio Napolitano, le président du Sénat, M. Renato Schifani, le président du Conseil des ministres italien, M. Mario Monti, et le cardinal-secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone au cours de leur visite de l’exposition présentée dans la Salle Zuccari. En présence également des commissaires de l’exposition, Emilia Campochiaro — responsable des archives historiques du Sénat — et de notre collègue, le journaliste Raffaele Alessandrini, la visite a duré bien plus longtemps que prévu du fait de l’intérêt démontré par le président de la République. Un intérêt profond dont, du reste, M. Giorgio Napolitano a constamment fait preuve au cours de cette année de célébrations. Après la visite, ont pris la parole le président du Sénat, le directeur de «L’Osservatore Romano» et le cardinal-secrétaire d’Etat, qui a assuré avoir reçu de Benoît XVI «la charge de renouveler les vœux ses plus fervents pour la nation italienne et pour ceux qui la servent». Etaient également présents, outre les très nombreuses autorités, Mgr Carlo Maria Polvani et une importante délégation du journal, avec le directeur général don Sergio Pellini. Une vidéo de la cérémonie est disponible sur le site de Radio Radicale (www.radioradicale.it/ scheda/347392).

L’exposition — qui présente des documents provenant des archives de la secrétairerie d’Etat, des Archives secrètes du Vatican, des archives historiques du Sénat, de la Bibliothèque du Sénat, des Archives centrales de l’Etat italien et des archives de «L’Osservatore Romano» — est ouverte jusqu’au 17 mars, date de la naissance du Royaume d’Italie. Réalisé par Emilia Campochiaro, Elisabetta Lantero, Diego Zappulli, Raffaele Alessandrini, Francesco M. Valiante et Gianluca Biccini, le catalogue (110 pages, 22 euros) est publié par Rubbettino. Outre un compte-rendu de l’événement, nous publions ci-après les interventions du cardinal-secrétaire d’Etat, et du directeur de L’Osservatore Romano.

EDITION PAPIER

 

EN DIRECT

Place Saint-pierre

18 janvier 2020

NOUVELLES SUR LE THÈME